Communiqués

Communiqué - Manitoba

Le 20 décembre 2017

Le Manitoba reçoit les recommandations du Groupe de travail sur la réduction des délais d'attente



La Province a obtenu le rapport final du Groupe de travail sur la réduction des délais d’attente, un document qui, de pair avec les recommandations et les conclusions issues du rapport Peachey, de l’examen des services médicaux d’urgence et d’autres études pertinentes du système de santé du Manitoba, servira de fondement à une transformation avisée sur le plan clinique du système de soins de santé du Manitoba, a annoncé aujourd’hui le ministre de la Santé, des Aînés et de la Vie active, M. Kelvin Goertzen.

« Les Manitobains connaissent depuis trop longtemps l’incertitude et des délais en ce qui concerne l’accès aux services de soins de santé dans la province, a précisé M. Goertzen. Un changement s’impose si nous voulons améliorer les services offerts aux Manitobains, mais ce changement doit être ancré dans la planification clinique et des pratiques fondées sur des données probantes. Le rapport comprend des recommandations qui s'appuieront sur le travail déjà entrepris par les responsables de cliniques et orienteront l’élaboration d’un plan provincial visant à améliorer l’accès aux soins d’urgence ainsi qu’aux services chirurgicaux et diagnostiques dans notre province. »

Le rapport rend compte des observations recueillies pendant plus de cent consultations menées auprès du public et du personnel du système de santé. Ces réunions, de même que les enquêtes en ligne visant à recueillir les commentaires du public et du personnel, ont porté sur l’état actuel des services d’urgence ainsi que des services chirurgicaux et diagnostiques dans l’ensemble du Manitoba. Les recommandations d’amélioration qui en découleront dans ces trois services orienteront davantage la transformation du système de soins de santé du Manitoba, a ajouté M. Goertzen.

Le président du Groupe de travail, M. Wayne Elhard, a fait remarquer que l’examen a commencé par une observation attentive du système actuel pour y déceler des processus en particulier qu’il fallait améliorer.

« Des changements doivent être apportés dans ces secteurs clés afin d'assurer de meilleurs soins aux patients et la viabilité à long terme du système de soins de santé du Manitoba, a signalé M. Elhard. Ce rapport énonce un certain nombre de possibilités de consolider le système et de s’assurer que des soins de qualité sont offerts à la population dans toutes les régions de la province. Mais il est important de reconnaître qu’aucune initiative n’arrivera à elle seule à régler tous les problèmes recensés. Les changements apportés dans un secteur auront toujours une incidence sur une autre partie du système, d’où la recommandation d’une approche collaborative. »

Le rapport fait ressortir les interdépendances entre les services d’urgence et les services médicaux d’urgence, et entre les services d’urgence et l’accès en temps opportun à des soins de santé primaires et à un médecin de famille. Il a constaté que les petits services d’urgence faisant l’objet de suspensions et de fermetures fréquentes sont essentiellement des établissements de soins primaires, où le personnel peut se sentir mal outillé pour répondre aux situations d’urgence exigeant des compétences spécialisées.

« Le personnel des établissements qui n’ont pas à répondre à des volumes importants de problèmes de santé graves, comme des accidents cardiaques ou des blessures traumatiques importantes, peut se sentir limité dans sa capacité à maintenir les compétences spécialisées nécessaires pour assurer un traitement approprié, a expliqué le Dr John Ross, coprésident du comité d’amélioration de l’accès et de la réduction des délais d’attente au service d’urgence. L’objectif dans les régions rurales devrait être de fournir des soins primaires accessibles en temps opportun et d’assurer un accès constant, fiable et rapide aux services d’urgence. »

Le rapport ne recommande pas de changements particuliers aux établissements de santé en milieu rural, mais conclut qu'il n'est pas raisonnable que les résidents des régions rurales aient à mémoriser quand ils peuvent se rendre aux services d’urgence qui ne sont pas ouverts 24 heures par jour, 7 jours sur 7, ou dont le service est irrégulier. Pratiquement tous les établissements et de nombreux fournisseurs de soins de santé consultés ont mentionné le besoin d’un service provincial de consultation sur appel. Le rapport indique qu'une telle ressource permettrait aux professionnels de la santé en milieu rural de consulter par téléphone des urgentologues spécialisés au sujet des traitements possibles et de l’urgence d’un transfert vers un autre établissement.

Le gouvernement du Manitoba s'est déjà engagé à étudier la faisabilité d'un tel service provincial de consultation des urgences.

Le rapport a également analysé les temps d’attente et les délais pour les remplacements de la hanche et du genou, la chirurgie de la cataracte et l’imagerie par résonance magnétique (IRM), et a formulé des recommandations sur les moyens de réduire les temps d’attente et d’améliorer l’accès. Les recommandations visent à mieux former les fournisseurs de soins sur la bonne façon de prescrire des analyses, à mettre en oeuvre des modèles d’aiguillage uniformisés, à augmenter les capacités, à se servir des moyens de communication à distance comme Télésanté pour les rendez vous de suivi, et à effectuer des analyses pour déterminer quels sont les meilleurs choix en vue d’y investir.

« Nos constatations font ressortir le besoin d’une planification et d’une gouvernance cliniques plus rigoureuses dans bien des services, a indiqué le Dr Jack McPherson, coprésident du comité de réduction des délais d’attente pour les procédures prioritaires. On devrait renforcer les normes de pratique et les mesures du rendement, encourager l’innovation parmi les fournisseurs de soins et amener la population à participer au processus de planification pour s’assurer que les besoins des patients demeurent la principale motivation de tous les changements qui sont apportés. »

Le ministre a fait remarquer que les conclusions du rapport soutiendront les travaux de planification clinique déjà en cours ou qui seront lancés l’an prochain. En font partie l’élaboration d’un plan provincial pour les services préventifs et cliniques, l’examen en cours, par Shared Health, des propositions des offices régionaux de la santé en milieu rural, la mise en œuvre des recommandations de l’examen des services médicaux d’urgence de 2013, et la poursuite des travaux, par le gouvernement, en vue de l’autoréglementation des services paramédicaux.

« La solidification des liens entre les établissements de santé des régions rurales et du Nord et les grands hôpitaux de Winnipeg, de même que le regroupement des services hospitaliers et d’urgence, appellent manifestement à une planification clinique et à une évaluation exhaustive en permanence », a ajouté M. Goertzen. Le rapport formule un certain nombre de recommandations qui orienteront l’Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW), qui poursuit son travail en vue d’établir les prochaines étapes et leurs échéanciers. Nous nous attendons à ce que la région travaille étroitement avec les responsables de cliniques chez Shared Health afin d’assurer l’harmonisation avec la planification clinique élargie. »

Le ministre a souligné l’engagement du gouvernement envers la transformation des services de santé en cours – dûment planifiés, avisés sur le plan clinique et systématiquement surveillés – et a confirmé que d’autres changements seront apportés dans le cadre d’un plan qui fera en sorte que les ressources et les services provinciaux soient organisés de façon à fournir aux patients les meilleurs soins et le meilleur accès qui soient.

« Les constatations du présent rapport sont conformes à bien des égards aux recommandations de l'important volume de travail qui sous-tend nos efforts en vue d’élaborer un processus de planification provincial mieux intégré, a signalé le Dr Brock Wright, PDG de Shared Health. Les patients sont, et demeureront, au cœur de l’élaboration de notre plan de services cliniques et préventifs pour le Manitoba. La planification clinique des soins actifs, qui englobe les plans de regroupement clinique de l’ORSW, demeure un élément important de nos efforts plus larges en vue d’améliorer les services à l’intention des Manitobains et d’établir des normes de soins uniformes dans l’ensemble de la province. »

Les autres grands besoins énoncés dans le rapport sont les suivants :

  • surmonter les difficultés continuelles causées par l’épuisement professionnel, le recrutement et le maintien en poste et la suspension des services d’urgence;
  • étendre les possibilités d’offrir Télésanté aux patients des régions rurales et du Nord comme moyen de réduire les transferts d’un établissement à l’autre, en fournissant les services appropriés aux Manitobains plus près de chez eux;
  • améliorer la coordination des services de transport médicaux d’urgence par voie terrestre et aérienne;
  • créer des zones d’évaluation rapide, où les patients seront évalués rapidement en attendant de subir des analyses et d’être réévalués;
  • mettre en place des services de santé mentale plus proactifs afin de réduire le recours aux services d’urgence;
  • mettre en œuvre des protocoles pour permettre au personnel paramédical de contourner les établissements locaux en cas de traumatisme, d’AVC aigu ou d’urgences obstétricales nécessitant des soins spécialisés dans les plus grands centres urbains;
  • élaborer et utiliser des protocoles se rapportant à l’administration des tests de diagnostic dans toutes les régions;
  • mettre en oeuvre à l’échelle provinciale un processus d’admission centralisé pour certains services afin d’améliorer l’accès, de réduire les délais d’attente et d’analyser la capacité réelle du système en utilisant les ressources et les personnes en place de manière plus efficace.

Le rapport souligne également que des données fiables, une plus grande transparence, une communication plus étroite et une participation accrue des patients sont essentielles pour apporter des changements importants au système.

Vous pouvez consulter le rapport au www.gov.mb.ca/health/wtrtf.html (en anglais seulement).

- 30 -

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX




RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX
RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX - http://www.gov.mb.ca/asset_library/en/newslinks/2017/12/FBKG-FRLS-WTRTF_Report-HLF.pdf