Communiqués

Communiqué - Manitoba

Le 4 décembre 2012

LA MINISTRE DE L'ÉDUCATION ANNONCE QUE LA PROVINCE SOUTIENT LES MILIEUX SCOLAIRES FAVORISANT LA SÉCURITÉ ET L'INTÉGRATION, EN PRÉSENTANT UN PLAN D'ACTION SOLIDE CONTRE L'INTIMIDATION



Protéger les élèves contre l’intimidation dans les écoles, dans la rue et sur Internet est une priorité importante du gouvernement du Manitoba, a indiqué aujourd’hui Mme Allan, ministre de l’Éducation, alors qu’elle présentait le plan d’action complet contre l’intimidation visant à protéger davantage les élèves et à créer des milieux favorisant la sécurité et l’intégration. 

« Notre gouvernement est déterminé à appuyer les écoles et les collectivités en offrant des milieux d’apprentissage sécuritaires et bienveillants pour nos élèves.  Il nous incombe à tous de travailler en collaboration afin de fournir des écoles sécuritaires où tous les élèves se sentent respectés et peuvent réaliser leur plein potentiel, a précisé Mme Allan.  Notre plan contre l’intimidation va protéger davantage les élèves et fournir un milieu sécuritaire tout en favorisant la compréhension et l’intégration. »

La stratégie globale contre l’intimidation consiste entre autres à fournir de l’aide :

  • aux enseignants, notamment des soutiens élargis à la formation, des ateliers et d’autres occasions d’apprentissage professionnel, et un appui continu à l’initiative Respect à l’école;
  • aux parents, notamment des renseignements et des ressources en ligne sur la manière de reconnaître, de confronter et de divulguer les actes d’intimidation;
  • aux élèves, notamment des mesures législatives renforcées contre l’intimidation et le sondage Tell Them From Me afin de permettre aux écoles d’écouter directement les élèves au sujet de l’intimidation.

« L’intimidation est une question qui est traitée quotidiennement dans les écoles.   Le Garden City College ne fait pas exception, a précisé son directeur, M. Steve Medwick.  Nous faisons tout ce que nous pouvons pour régler les différents entre les élèves par la médiation.  Notre objectif ultime est de les munir des outils et du vocabulaire dont ils ont besoin pour résoudre les conflits de manière constructive et positive.  Les personnels administratif, d’orientation et d’enseignants travaillent en collaboration pour fournir un programme de défense qui permet de mettre en œuvre un plan d’action contre l’intimidation visant à protéger les élèves et à créer un milieu sécuritaire, inclusif et bienveillant. »

La ministre a également précisé que la Province ira de l’avant avec des mesures législatives rigoureuses visant à soutenir davantage les élèves, à élargir les méthodes de divulgation des actes d’intimidation et à respecter la diversité.

« Les nouvelles mesures législatives aborderont également le rôle des médias sociaux en matière d’intimidation et permettront la mise en œuvre d’initiatives appuyées par les élèves dans les écoles qui visent à promouvoir un milieu inclusif comme les clubs et les activités favorisant l’équité entre les sexes et le respect pour les personnes de toute orientation et identité sexuelles, la lutte contre le racisme et le respect pour les personnes handicapées par des obstacles, » a déclaré la ministre.

Mme Allan a indiqué qu’elle rencontrera, au cours des mois à venir, les écoles, les élèves, les enseignants, les parents et les directeurs de toute la province pour discuter davantage des mesures de prévention de l’intimidation et de la création de milieux sécuritaires pour les élèves aussi bien à l’école qu’en dehors.

- 30 -