Communiqués

Communiqué - Manitoba

Le 8 novembre 2001

LE GOUVERNEMENT PROVINCIAL PRÉSENTE SON PLAN DE MODERNISATION DES LIMITES DES DIVISIONS SCOLAIRES

LE GOUVERNEMENT PROVINCIAL PRÉSENTE SON PLAN DE MODERNISATION DES LIMITES DES DIVISIONS SCOLAIRES

Le 08 novembre 2001


- - -
Selon le ministre de l'Éducation, de la Formation professionnelle et de la Jeunesse, une fusion permettra de réduire le chevauchement administratif et de consacrer davantage de ressources aux élèves du Manitoba

Le ministre de l'Éducation, de la Formation professionnelle et de la Jeunesse, M. Drew Caldwell, a annoncé aujourd'hui une réduction du nombre de divisions scolaires au Manitoba, de 54 à 37 divisions, soit une réduction du tiers. Pour ce faire, on fusionnera plusieurs divisions et on modifiera les limites des divisions de la province.

Les nouvelles divisions devraient être mises en place à temps pour des élections en octobre 2002. M. Caldwell a également annoncé aujourd'hui que le gouvernement imposera aux divisions un plafond des frais d'administration (excluant les besoins spéciaux) de 4 % pour Winnipeg et Brandon, de 4,5 % pour les régions rurales et de 5 % pour la région du Nord.

« La réduction du nombre de divisions scolaires nous permet de diminuer le chevauchement administratif et les frais liés à la gestion des divisions scolaires et d'affecter ces ressources à l'enseignement que reçoivent nos enfants, a déclaré M. Caldwell. Nous croyons avoir réussi à mettre au point un plan équilibré qui diminue le nombre de divisions d'environ un tiers, une réduction importante, mais qui ne constitue pas non plus un changement radical qui bouleverserait le système de façon exagérée. »

Le ministre a fait remarquer que toutes les régions de la province seront soumises à des changements. Voici un résumé des changements.

Région du Nord

Le nombre de divisions passera de huit à quatre, en fusionnant les districts scolaires de Churchill, de Lynn Lake, de Leaf Rapids et de Snow Lake à la Division scolaire Frontier.

Régions rurales du Manitoba

Le nombre de divisions passera de 36 divisions scolaires à 26 en fusionnant les divisions et districts suivants :

  • la Division scolaire Boundary et le District scolaire de Sprague avec la Division scolaire de Rhineland;
  • la Division scolaire Mountain avec la Division scolaire Prairie Spirit;
  • la Division scolaire de la Rivière Rouge avec la Division scolaire de Morris-Macdonald;
  • les districts scolaires de Pine Falls et Whiteshell et la partie rurale de la Division scolaire de Transcona-Springfield avec la Division scolaire Agassiz;
  • la Division scolaire Souris Valley avec la Division scolaire Antler River;
  • la Division scolaire White Horse Plain avec la Division scolaire Midland;
  • la Division scolaire Pelly Trail avec la Division scolaire Birdtail River;
  • la Division scolaire Duck Mountain avec les divisions scolaires Frontier et Swan Valley et la Zone scolaire Dauphin Ochre.

Winnipeg

Le nombre de divisions passera de neuf à six en fusionnant les divisions suivantes :

  • la Division scolaire River East avec la partie urbaine de la Division scolaire Transcona-Springfield;
  • la Division scolaire de Saint-Boniface avec la Division scolaire de Saint-Vital;
  • la Division scolaire de Fort Garry avec la Division scolaire d'Assiniboine sud.

« Un certain nombre de gouvernements ont examiné la question et restructuré les limites de leurs divisions scolaires ces dernières années, a dit M. Caldwell. Le nombre élevé de divisions scolaires au Manitoba n'est pas adapté à la répartition et aux nombres d'élèves actuels. »

« Il résultera de la fusion une répartition plus équitable des ressources entre les divisions scolaires, une diminution des inégalités et un nivellement en ce qui a trait aux possibilités des grandes divisions par rapport aux petites. Les efforts soutenus de tous les partenaires et leur collaboration à ce processus assureront le succès de la fusion. Nous désirons travailler conjointement avec toutes les divisions à la réussite de cette initiative importante qui aura à long terme des avantages considérables. »

M. Caldwell a ajouté qu'au cours des dernières années, l'évolution de la population et les inscriptions dans les régions rurales du Manitoba se sont traduites par une réduction du nombre d'élèves dans certaines divisions. Il a aussi souligné que malgré ces faits, les limites des divisions scolaires ont très peu changé, le dernier regroupement de divisions scolaires remontant au début des années 60.

En 1994, à la suite d'un examen des limites scolaires mené par l'ancien maire de Winnipeg, M. William Norrie, on recommandait de redessiner les cartes des limites scolaires et de réduire le nombre de divisions scolaires à 22. Ces recommandations n'ont pas été mises en œuvre au Manitoba. Dans la plupart des autres provinces et territoires, le nombre de conseils scolaires a été réduit au cours des dernières années.

« L'expérience du Manitoba, de même que celle d'autres provinces ou territoires, nous indique qu'il y des avantages à tirer de la fusion, a affirmé M. Caldwell. L'augmentation des ressources disponibles et du nombre d'élèves par division permettra d'offrir plus de possibilités aux élèves. »

M. Caldwell a ajouté qu'en général les grandes divisions peuvent offrir plus facilement un nombre élevé de programmes, de services de qualité, un meilleur accès aux ressources technologiques et davantage de possibilités de perfectionnement professionnel aux enseignants.

Voici d'autres changements associés au plan de fusion :

  • instituer un moratoire de trois ans sur la fermeture d'écoles dans les nouvelles divisions pour que le système scolaire soit le moins désorganisé possible pendant la fusion;
  • maintenir le financement de 50 $ par élève pour les divisions qui participaient déjà au processus de fusion volontaire (les divisions scolaires ayant entrepris le processus de fusion sont : Rhineland avec Boundary, Frontier avec Churchill, Morris-Macdonald avec Rivière Rouge et Mountain avec Prairie Spirit);
  • imposer à toutes les divisions un plafond des frais d'administration, soit 4 % pour Winnipeg et Brandon, 4,5 % pour les régions rurales et 5 % pour le Nord, afin de d'allouer le plus de ressources possibles aux élèves. Cela comprend des limites aux frais généraux liés à l'administration, au transport, au fonctionnement, à l'entretien, à la consultation de conseillers en programmes d'études et l'élaboration de programmes d'études, mais exclue les frais des services pour des besoins spéciaux. Le pourcentage moyen de frais d'administration des divisions du Manitoba est actuellement de 4,7 (ce pourcentage atteint plus de 8 % dans quelques divisions);
  • fixer à neuf le nombre maximum d'administrateurs d'une division scolaire, ce qui réduira le nombre total d'administrateurs dans la province à environ 100. On demandera aussi aux nouvelles divisions d'établir de nouvelles divisions électorales d'ici le 1er mars 2002. Si nécessaire, le directeur général des élections du Manitoba recommandera au ministre de l'Éducation d'avoir recours à l'aide d'un médiateur indépendant dans les cas où le délai ne pourrait pas être respecté.

« En recevant des instructions claires au sujet du pourcentage acceptable de frais d'administration, les divisions devront s'efforcer le plus possible de trouver des solutions pour réduire les frais et augmenter l'efficacité de leur propre fonctionnement administratif », a dit M. Caldwell.

« Les changements annoncés aujourd'hui moderniseront le système actuel et contribueront à assurer la viabilité à long terme des divisions scolaires, a conclu le ministre. Ces changements offriront également de nouvelles possibilités à nos enfants en faisant en sorte que les ressources puissent être redistribuées dans les classes en vue de soutenir leur éducation. »

Vous pouvez consulter les cartes des limites des divisions scolaires sur Internet à l'adresse suivante : http://www.edu.gov.mb.ca/manetfr/renseign/ecoles-mb/amalgamation/

-30-

 

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

Divisions scolaires

  • Il y actuellement 54 divisions et districts scolaires au Manitoba :
  • neuf divisions scolaires à Winnipeg;
  • trente-six divisions et districts scolaires dans les régions rurales du Manitoba;
  • huit divisions et districts scolaires dans le Nord du Manitoba;
  • une division scolaire, la Division scolaire franco-manitobaine, ayant un mandat à l'échelle de la province.

Fusions

Les districts et les divisions qui seront fusionnés, y compris ceux qui ont choisi de le faire volontairement, sont les suivants :

Nord du Manitoba

Les districts de Churchill, de Lynn Lake, de Leaf Rapids et de Snow Lake avec la Division scolaire Frontier.

Régions rurales du Manitoba

  • La Division scolaire Boundary et le District scolaire de Sprague avec la Division scolaire de Rhineland
  • La Division scolaire Mountain avec la Division scolaire Prairie Spirit
  • La Division scolaire de la Rivière Rouge et la Division scolaire de Morris-Macdonald
  • La Division scolaire de Pine Falls, le District scolaire Whiteshell et la Division scolaire de Transcona–Springfield (partie rurale) avec la Division scolaire Agassiz
  • La Division scolaire Pelly Trail avec la Division scolaire Birdtail River
  • La Division scolaire Souris Valley avec la Division scolaire Antler River
  • La Division scolaire White Horse Plain avec la Division scolaire Midland
  • La Division scolaire Duck Mountain avec la Division scolaire Frontier, la Division scolaire Swan Valley et la Zone scolaire Dauphin Ochre

Winnipeg

  • La Division scolaire de Transcona-Springfield (partie urbaine) avec la Division scolaire de River East
  • La Division scolaire de Saint-Boniface et la Division scolaire de Saint-Vital
  • La Division scolaire de Fort Garry avec la Division scolaire d'Assiniboine sud

En ce qui concerne le District scolaire de Pine Falls et le District scolaire Whiteshell, le processus de fusion prendra plus de temps que dans les autres divisions et districts scolaires, car ces deux districts bénéficient de dispositions financières spéciales qui doivent être préservées au cours des discussions sur leur fusion.

Objectifs en matière de réduction des frais d'administration :

  • La moyenne des frais d'administration, comparativement à l'ensemble des budgets, est de 4,7 % à l'échelle de la province.
  • Quelques divisions scolaires ont des frais d'administration de moins de 4 % déjà.
  • Parmi les frais compris dans cette définition, on compte ceux de la composante administrative pour les transports, le fonctionnement et l'entretien, l'élaboration des programmes d'études et l'administration divisionnaire.
  • Les objectifs en matière de réduction des frais d'administration n'incluent pas la réduction éventuellement nécessaire des frais d'administration pour les programmes d'enseignement à l'enfance en difficulté.

Bref historique des commissions scolaires et des fusions au Manitoba

1871 – Vingt-quatre districts scolaires sont créés dans la province.

1924 – La province compte 2 094 districts scolaires.

1946 – La Loi sur les écoles publiques est modifiée pour encourager la fusion.

1958 – La Commission royale sur l'éducation mène à la création de 46 divisions scolaires, mais laisse les écoles primaires dans des districts scolaires indépendants.

1966 – La Province encourage de nouveau la fusion; sous peu, tous les districts scolaires indépendants fusionnent avec les 46 divisions scolaires. La plupart des divisions scolaires actuelles sont issues de ce processus de fusion.

Fin des années 1960 – La Commission de révision des limites recommande la création de commissions scolaires régionales, mais ces recommandations ne sont pas mises en œuvre.

1994 – La Commission d'examen des limites des districts et des divisions scolaires du Manitoba (Norrie Commission) conclut qu'il y a de nombreux avantages éducatifs et économiques à tirer d'une réduction du nombre des divisions scolaires. M. Norrie recommande que le nombre des divisions scolaires soit réduit à 21 : quatre à Winnipeg, 13 dans les régions rurales du Manitoba et deux dans le Nord de la province, et que la Division scolaire franco-manitobaine et la Division scolaire Frontier restent telles quelles. Plus tard, le nombre recommandé passe à 22. M. Norrie préconise de plus un remaniement complet de la carte des divisions scolaires, et non tout simplement une fusion des divisions. Les recommandations du rapport ne sont pas mises en œuvre.

Fin des années 1990 – On compte deux fusions volontaires des divisions scolaires : la Division scolaire de Norwood fusionne avec la Division scolaire de Saint-Boniface, et les divisions scolaires Tiger Hills et Pembina Valley s'unissent pour devenir la Division scolaire Prairie Spirit.

2000 – Le ministre de l'Éducation, de la Formation professionnelle et de la Jeunesse, M. Drew Caldwell, écrit aux divisions scolaires pour les informer de la décision prise par la Province de réduire le nombre de divisions scolaires. Il leur demande de considérer les avantages d'une fusion volontaire. Depuis lors, un certain nombre de divisions scolaires ont entamé un plan de fusion volontaire, soit :

  • la Division scolaire de Rhineland et la Division scolaire Boundary;
  • la Division scolaire Frontier et le District scolaire de Churchill;
  • la Division scolaire Mountain et la Division scolaire Prairie Spirit;
  • la Division scolaire de la Rivière Rouge et la Division scolaire de Morris-MacDonald.

D'autres districts et divisions ont manifesté un intérêt pour la fusion volontaire, mais n'ont pas réussi à trouver un partenaire.

Le 8 novembre 2001 - Le ministre annonce le plan de fusion provincial.