Communiqués

Communiqué - Manitoba

Le 24 mai 2005

UN PROGRAMME D'ANGLAIS LANGUE SECONDE ET DE NOUVELLES LIGNES DIRECTRICES FONT PARTIE D'UN PLAN D'ÉDUCATION PLURIANNUEL

UN PROGRAMME D'ANGLAIS LANGUE SECONDE ET DE NOUVELLES LIGNES DIRECTRICES FONT PARTIE D'UN PLAN D'ÉDUCATION PLURIANNUEL


Un programme d'études provincial pour l'enseignement de l'anglais comme langue seconde (ESL) et de nouvelles lignes directrices par rapport à l'enseignement des enfants de la maternelle au secondaire 4 font partie d'un plan d'action pluriannuel présenté aujourd'hui par le ministre de l'Éducation‚ de la Citoyenneté et de la Jeunesse, M. Peter Bjornson.

« En 2002, notre gouvernement a entrepris le premier examen des programmes d'ESL mis en œuvre depuis 1986, a affirmé M. Bjornson. L'examen avait pour objectif principal de mieux répondre aux besoins des nouveaux Canadiens et Canadiennes et des enfants nés au pays qui parlent diverses langues et qui vivent au sein des communautés multiculturelles du Manitoba, et ce, en améliorant les programmes d'ESL dans les écoles et en créant un programme d'études qui soit pertinent et efficace. »

Le Plan d'action 2005-2008 pour l'enseignement d'ESL de la maternelle au secondaire 4 du Manitoba répond aux onze recommandations formulées après l'achèvement de l'examen en décembre 2003. À la fin de l'année 2004, on a aussi consulté les écoles, les groupes communautaires et les organismes partenaires concernés pour confirmer les plans de mise en œuvre proposés par l'équipe chargée de l'étude des programmes d'ESL.

« Le gouvernement provincial a augmenté le financement accordé aux programmes et services d'ESL partout dans la province, ainsi que l'accès à ceux-ci, pour appuyer les élèves actuels et un nombre grandissant d'immigrants, a annoncé M. Bjornson. Nous mettrons en œuvre le plan d'action au cours des trois prochaines années en tenant compte des conseils des organismes de service, des organismes multiculturels et autres partenaires du domaine de l'éducation. »

Le ministre a souligné l'annonce en janvier 2005 du versement de 500 000 $ supplémentaires aux programmes d'ESL, dans le cadre du budget provincial des écoles publiques. La subvention d'appui aux élèves d'ESL sera redéfinie et améliorée en 2006. La subvention est passée de 660 $ en 2001 à 750 $ par élève pour la prochaine année scolaire.

« Les programmes d'immigration du Manitoba sont exemplaires en raison de leur capacité d'attirer de nouveaux immigrants ayant les aptitudes, le niveau d'études et l'expérience requis pour aider notre province à traverser le 21e siècle, a fait remarquer la ministre du Travail et de l'Immigration, Mme Nancy Allan. L'augmentation des fonds versés aux programmes d'apprentissage de langue du Manitoba contribue au succès continu de notre stratégie d'immigration qui est devenue l'une des meilleures au Canada. »

D'autres points saillants du plan d'action comprennent une invitation aux écoles dans la province entière de mettre à l'essai cet automne un cours d'ESL nouvellement conçu destiné aux élèves du secondaire ainsi que des programmes spécialisés qui seront mis sur pied à l'intention des réfugiés adolescents dont les études ont été interrompues par la guerre.

« J'aimerais féliciter les nombreux enseignants et administrateurs qui ont travaillé sans relâche auprès d'apprenants d'anglais langue seconde et auprès de divers autres groupes d'élèves qui doivent non seulement apprendre une nouvelle langue, mais aussi s'adapter à un nouveau pays et à une nouvelle culture, a ajouté M. Bjornson. Ils ont une influence importante et durable sur la vie des gens et sont un excellent exemple de la façon dont les Manitobains et Manitobaines collaborent en vue de rendre la province un endroit idéal où vivre. »

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le plan d'action pour l'enseignement d'ESL, visitez le site Web à l'adresse suivante :

http://www.edu.gov.mb.ca/ms4/progetu/prog-anglais.html.

- 30 -