Communiqués

Communiqué - Manitoba

Le 24 janvier 2019

Le gouvernement du Manitoba augmente le financement de l'éducation



Le financement que la Province consacre au système public d’éducation élémentaire et secondaire augmentera de 6,6 millions de dollars et dépassera au total 1,329 milliard de dollars pour l’année scolaire 2019-2020, a annoncé aujourd’hui le ministre de l’Éducation et de la Formation, M. Kelvin Goertzen.

« Ce niveau de financement, le plus élevé dans l’histoire du Manitoba, montre notre engagement envers les élèves du Manitoba malgré nos réalités économiques actuelles, a déclaré le ministre. Depuis 2016, notre gouvernement a augmenté le financement des divisions scolaires de plus de 26 millions de dollars. »

Le financement des écoles au Manitoba est calculé à l’aide de la formule du Programme de financement des écoles, laquelle garantit aux divisions scolaires l’obtention d’au moins 98 % du montant de l’année précédente. L’augmentation ou la diminution du financement dépendent de plusieurs facteurs comprenant l’évolution des inscriptions, les dépenses en immobilisations, les paiements de péréquation et l’élimination progressive de l’incitatif fiscal.

Le financement des divisions scolaires est assuré par la Province et par un impôt foncier collecté à l’échelle locale et dont les recettes sont attribuées aux commissions scolaires. La Province enjoint de nouveau les divisions scolaires à limiter les augmentations de leur impôt foncier local pour l’éducation à 2 % pour l’année scolaire 2019-2010. Il leur est aussi demandé de continuer à réduire leurs frais d’administration.

« Nous sommes sensibles aux efforts des divisions scolaires pour maîtriser les coûts et rationaliser le système public d’éducation, a indiqué M. Goertzen. Au moment où les divisions établissent leurs budgets pour l’année prochaine, nous espérons qu’elles prennent des décisions qui tiennent compte à la fois des besoins des élèves et des répercussions sur les contribuables. »

Le ministre a fait remarquer que le mandat découlant de la Loi sur la viabilité des services publics (projet de loi 28) aidera à diminuer la pression financière qui pèse sur les divisions scolaires et à maîtriser les coûts salariaux, lesquels représentent environ 80 % des dépenses d’éducation.

Hier, le ministre a annoncé la mise sur pied de la Commission sur l’éducation de la maternelle à la 12e année du Manitoba. Au cours des prochains mois, elle pilotera un examen indépendant complet du système d’éducation au Manitoba et procédera à des consultations publiques. Le ministre a demandé à la Commission de remettre un rapport, comportant des conclusions et des recommandations essentielles, d’ici février 2020.

- 30 -

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX EN ANNEXE




Backgrounder
Renseignements Généraux - http://www.gov.mb.ca/asset_library/fr/newslinks/2019/01/BGF-Public_School_Funding-ETF.pdf