Communiqués

Communiqué - Manitoba

Le 5 mars 2013

NOMINATION DU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L'UNITÉ D'ENQUÊTE INDÉPENDANTE

– – –
D'après le ministre de la Justice, Zane Tessler dirigera l'Unité

Le ministre de la Justice, Andrew Swan, a annoncé aujourd’hui que le Manitoba a pris une nouvelle mesure pour assurer la mise en œuvre d’une surveillance plus solide et d’enquêtes plus transparentes portant sur des incidents majeurs et des allégations d’agissements criminels mettant en cause des agents de police, en nommant Zane Tessler premier directeur général de l’Unité d’enquête indépendante (UEI).

« Une unité d’enquête dirigée par un civil constitue une pierre angulaire de la Loi sur les services policiers, et l’UEI a besoin d’un dirigeant chevronné et respecté », a déclaré M. Swan. « Zane Tessler a consacré sa carrière au domaine législatif. Grâce à plus de 30 années de service à titre de procureur de la Couronne et d’avocat de la défense, il possède de vastes connaissances et une expérience qui l’aideront considérablement dans l’exercice de ses fonctions de dirigeant de la nouvelle unité. »

M. Tessler a été admis au Barreau du Manitoba en 1980 et a consacré les 18 premières années de sa carrière en droit comme avocat de la défense en droit criminel. Il s’est joint au Service des poursuites de Justice Manitoba en 1998 où il a dirigé des poursuites relatives à des affaires graves et complexes dans l'ensemble de la province. Plus récemment, il a occupé le poste de Procureur surveillant principal de la Couronne chargé de la direction et de la formation des nouveaux procureurs. M. Tessler a joué un rôle prépondérant dans les groupes de travail nationaux et internationaux, élaborant des politiques visant à prévenir les condamnations injustifiées et est régulièrement présent dans les aspects du droit liés à la police, aux avocats et aux étudiants de niveau universitaire.

La première tâche de M. Tessler sera de rendre l’UEI opérationnelle en élaborant les politiques et règlements nécessaires et en recrutant des enquêteurs.

« L’UEI jouera un rôle important consistant à renforcer la confiance des Manitobains à l’égard de nos services de police », a déclaré Zane Tessler. « Je suis impatient à l’idée de commencer ce nouveau projet stimulant. »

D’après M. Swan, la Loi sur les services policiers a permis de créer le modèle d’enquête le plus complet au Canada afin de traiter des incidents mettant en cause des agents de police, qu’ils soient en service ou non. L’UEI aura sous sa responsabilité la police à l’échelle provinciale, y compris les services de police des Premières Nations, de la Gendarmerie royale du Canada et des municipalités. Les enquêtes seront obligatoires en cas de décès résultant du recours à la force ou d’incidents ayant causé des blessures graves et l’unité pourra mener toute autre enquête qu’elle jugera utile.

La nouvelle Loi sur les services policiers a été rédigée à la suite des recommandations découlant de l’enquête Taman, d’une analyse approfondie des meilleures pratiques adoptées dans les autres provinces et territoires, ainsi que des consultations sur des questions importantes auprès du public, des groupes communautaires, des chefs de police, des associations de policiers, des chefs des Premières Nations, des Autochtones et des municipalités, et d’autres parties prenantes.

- 30 -