Communiqués

Communiqué - Manitoba

Le 21 février 2024

Le gouvernement du Manitoba nomme la nouvelle présidente de la Commission de l'apprentissage et de la reconnaissance professionnelle



Le gouvernement du Manitoba a nommé Tanya Palson, directrice générale de Manitoba Building Trades, comme nouvelle présidente de la Commission de l’apprentissage et de la reconnaissance professionnelle, a annoncé aujourd’hui le ministre du Développement économique, de l’Investissement, du Commerce et des Ressources naturelles, Jamie Moses.

 « Les apprentis sont l’avenir de la main-d’œuvre compétente du Manitoba, souligne le ministre Moses. Nous avons hâte de voir la nouvelle Commission représenter nos travailleurs et notre industrie tout en soutenant notre gouvernement dans sa croissance économique et ses efforts pour offrir de bons emplois à la population manitobaine. » 

Le ministre Moses précise que ces nominations s’inscrivent dans le cadre des efforts du gouvernement du Manitoba pour se concentrer sur le développement des compétences et des emplois de première ligne, qui stimulent le développement économique de la province. Grâce à l’apprentissage, la Commission continuera de mettre sur pied des carrières enrichissantes dans les domaines spécialisés, ajoute le ministre. 

« Les responsabilités de la Commission ont une influence directe sur la main-d’œuvre spécialisée du Manitoba d’aujourd’hui et de demain, affirme Tanya Palson. Il me tarde de travailler avec tous les membres afin d’assurer que le Programme d’apprentissage du Manitoba répond aux besoins des nouveaux travailleurs qualifiés et des employeurs, en vue de bâtir l’avenir de notre province. » 

Le ministre Moses a remercié tous les membres sortants pour leurs services rendus et a accueilli six nouveaux membres. 

La Commission supervise Apprentissage Manitoba, un programme qui couvre une grande partie des frais de scolarité des apprentis qui suivent une formation en classe ou une formation technique. Le programme réduit donc les frais de scolarité des programmes d’apprentissage comparativement aux autres options postsecondaires, mentionne le ministre Moses. Dans certains cas, les employeurs peuvent choisir d’aider leur apprenti à payer ses frais de scolarité et ses livres, ce qui fait de l’apprentissage une option rentable. 

– 30 –




Renseignements généraux
Renseignements généraux-Commission sur l’apprentissage et la reconnaissance professionnelle - https://www.gov.mb.ca/asset_library/en/newslinks/2024/02/RG-Apprenticeship_Board-EDITNR.pdf